Immersion n°3 — Le peuple

Ce numéro est consacré aux représentations du peuple et à l’étude des dynamiques collectives en œuvre dans les jeux vidéo.

160 Pages
225x300mm
18 euros

Les jeux mettent souvent le joueur dans la peau d’un héros qui se démarque clairement de la masse. Quand ils ne lui proposent pas directement, dans les jeux de gestion ou de stratégie, de s’imposer à elle, sans le moindre état d’âme.

Aujourd’hui, de plus en plus de jeux travaillent à déconstruire ce rapport très vertical. C’est également le cas chez de nombreux artistes, et chez de plus en plus de penseurs de tous bords, qui ont désormais recours à l’imagerie du jeu vidéo, à ses paradigmes technologiques, pour bâtir des œuvres critiques et engagées.

C’est à partir de ce constat que nous avons décidé d’interroger la notion de peuple sous tous ses aspects : représentation du monde paysan, communauté de joueurs en ligne, idéologie du jeu de stratégie, monde du travail, entretiens avec des développeurs qui se définissent comme activistes, etc. Avec, comme à chaque numéro, le souci d’établir des ponts entre différentes disciplines.

Au sommaire de ce numéro :

Les entrailles de la puissance, par Angelo Careri.

City-builders : le pouvoir de l’espace, par Ulysse Mathieu.

Interview avec Paolo Pedercini, game designer et fondateur de Molleindustria, par Angelo Careri.

L’ordre éternel des champs. Les représentations du monde paysan dans le jeu vidéo, par Hélène Birlouez.

Vivre en commun. Les enjeux de la socialisation dans les MMORPGs, par Maud Lemercier-Dugarin.

Interview avec Florent Maurin, journaliste et créateur de Bury me my Love, par Mohamed Megdoul.

No Man’s Earth. Du people humain au people multi-spécifique, par Paul Sztulman.  

Doom, démon aux pieds nus, par Constantin Dubois-Choulik.

Pokémon Go, devenir le meilleur dresseur, par Sophie Daste.

Inside, des corps vulnérables, par Bérengère Sequin.

Red Dead Redemption 2, un geste entre le jazz et le cinéma, par Mohamed Megdoul.  

Titanic. La fin d’un monde, le mien, par Tancrède Rivière.

Contributions graphiques : Gourau & Phong, Camille Nicolle-Goffart, Camille Potte.

Red Dead Redemption 2 — Rockstar Games — 2018

Immersion embrasse la culture du jeu vidéo avec une approche pluridisciplinaire, profitant de l’espace encore vierge entre presse culturelle sérieuse et revues de jeux vidéo mainstream. Sera-t-elle les « Cahiers du cinéma » du jeu vidéo?

Les Inrockuptibles.


2 comments on “Immersion n°3 — Le peuple

  1. […] Cet article est extrait de Immersion n°3 – Le peuple (2019). […]

Les commantaires sont fermés.