Appel à contribution numéro 5 – L’argent

Quand le jeu vidéo fait les gros titres de la presse, c’est souvent pour citer des chiffres de ventes mirobolants. Pourtant, si le jeu vidéo rapporte aujourd’hui plus que les livres ou le cinéma, il est encore loin d’avoir acquis le même capital culturel. Développé à l’origine à des fins de recherche au sein du milieu universitaire américain, le jeu vidéo devient dès les années 70 un élément central d’une nouvelle culture du divertissement. La borne d’arcade, véritable gouffre à pièces de monnaie, occupe ainsi une place de choix au sein du centre commercial, ce nouvel espace dédié aux plaisirs la dépense et à la spectacularisation de la consommation.

Parallèlement, une véritable fantasmatique de l’argent se répand dans le médium, depuis les mécaniques les plus simples d’accumulation de pièces dans Super Mario Bros. jusqu’à la simulation de systèmes économiques complexes qui, dans le cas des jeux en ligne, peuvent connaître les mêmes phénomènes (inflation, spéculation) que l’économie réelle. À la différence d’autres sphères culturelles, il semblerait que l’argent fasse l’objet d’un rapport particulièrement décomplexé dans le monde du jeu vidéo. Et cela, à la fois de la part des acteurs industriels, qui continuent de développer des modèles commerciaux toujours plus efficaces (free-to-play, jeux à services, lootboxes), et de celle des joueurs qui n’hésitent pas, comme on le voit avec le développement du crowdfunding et du streaming, à mettre la main à la poche pour financer directement leur passion. En parallèle, il existe aussi une scène indépendante qui expérimente des formes alternatives, qui distribue des jeux gratuitement, et qui n’hésite pas à s’aventurer dans la critique du libéralisme économique.

Quels sont les liens entre le jeu vidéo et l’argent ? Pour le prochain numéro d’Immersion consacré au thème de l’argent, nous cherchons des contributions sur les thèmes suivants : 

Économie du jeu vidéo, condition de travail, inégalités salariales.

Jeux à services, seasons-pass, lootboxes, jeux de hasard, législation.

Mécaniques de gameplay liées à l’argent : farming, récompenses, économies en ligne.

Représentations et symboliques de l’argent dans le jeu vidéo.

Financements : crowdfunding, jeu indépendant, abonnements.  

Jeu vidéo et politique : critique du capitalisme, modèles alternatifs.

Le jeu vidéo comme produit : collection, spéculation, produits dérivés.

Date limite pour l’envoi des propositions : 1 décembre 2019
Date limite pour l’envoi des textes : 16 février 2019

Propositions (1 page max.) à envoyer à angelo@immersion-revue.fr