i have done things here josèfa ntjam indira béraud skrapic raphaël fabre 6b i have done things here

Exposition – I Have Done Things Here I Couldn’t Do Elsewhere

Immersion est partenaire de l’exposition collective « I Have Done Things Here I Couldn’t Do Elsewhere ».

Exposition du 23 janvier au 14 février 2020 au 6B, 6-10 Quai de Seine, 93200 Saint-Denis.



Comment nos rapports sociaux ont-ils évolué sur Internet ? Comment ont-ils été altérés par de nouvelles formes de gouvernances, voire même réifiées par le design web (U.X.), l’homogénéisation du contenu et les modérateurs ? L’exposition « I Have Done Things Here I Couldn’t Do Elsewhere », qui s’inscrit dans le cadre de la Wrong Biennale, est pensée comme un espace web à travers lequel le visiteur navigue. Elle rassemble les films d’artistes d’horizons divers — du cinéma à l’art contemporain, en passant par le maquillage 3D et l’expérience digitale :

INÈS ALPHA
ZOÉ BRUNET-JAILLY
ÉMILIE BROUT & MAXIME MARION
SALOMÉ CHATRIOT & FILIP-ANDREAS SKRAPIC
DVTK
RAPHAËL FABRE
LAURA GOZLAN
JOSÈFA NTJAM
JONATHAN PÊPE
JONATHAN VINEL


L’exposition trouve son origine dans un constat simple : notre rapport existentiel au monde passe nécessairement par l’espace, que ce soit pour se nourrir, pour aimer ou pour se divertir. En ce sens, les années 90 ont permis l’émergence d’un nouveau type d’espace ambigu, impalpable et pourtant bien réel : Internet. En 2008, Boris Beaude soutient sa thèse « Éléments pour une géographie du lieu réticulaire : avoir lieu, aujourd’hui » à travers laquelle il défend l’idée qu’Internet crée de nouveaux espaces relevant pleinement de la géographie. Internet serait un lieu commun, hétérogène où la distance territoriale importerait peu. Commun, car accessible à tous en tout temps, et hétérogène parce que chaque page web est régie par un certain nombre de règles qui lui est propre, modulant par là même les interactions des utilisateurs. C’est ainsi que Facebook se rapprocherait d’une place publique en tant que lieu de rencontres, d’échanges et de revendications, mais également parce qu’il s’agit d’un espace tributaire d’un système de gouvernance interne, avec ses règles et ses modérateurs. À l’instar des lieux physiques que nous traversons quotidiennement — la rue, l’école, la boîte de nuit, le restaurant, la plage, le lieu de travail… — les êtres humains ont développé des habitudes sur les différents sites web qu’ils fréquentent, se traduisant plus tard en normes comportementales. Nous nous proposons donc d’étudier et de mettre en lumières ces nouvelles habitudes contractées sur Internet, d’en souligner les attraits et les impasses.

L’exposition est retransmise en direct sur la page www.ihavedonethingshere.cargo.site qui lui est spécialement dédiée.

Commissaires d’exposition : Indira Béraud & Thomas Guillemet
Assistant commissaires : Rémi Guezodje
Scénographie : Agathe Jourdan

Entrée libre, du lundi au samedi, 14h —19h

Josèfa Ntjam – Mélas de Saturne (Vidéo, 2020)