Portraits
par La rédaction
le 3 décembre 2017


Heather Kelley

par La rédaction
le 3 décembre 2017


Image de couverture :
Creative Commons
Image de couverture :
Creative Commons

Sortir la nuit à Vienne pour ramasser du crottin de cheval, en synthétiser l’odeur sous forme liquide, et intégrer le tout à un programme qui en relâche l’arôme dans votre bureau quand vous n’êtes pas assez productif. Développer un jeu de pierre, feuille, ciseau sur iPad qui vous vaporise du parfum pour toilettes au nez dès que vous perdez une manche. Ou encore une application où la manipulation du touchscreen de votre smartphone contrôle l’intensité et la chaleur de votre sex-toy.  Vous l’aurez compris, Heather Kelly dont la carrière dans le monde du développement de jeux se compte en décennies, s’intéresse au sens, à tous les sens, et à comment les intégrer à nos expériences vidéo-ludiques. Pourquoi en effet se limiter à la vision et au son ? SUPERHYPERCUBE, son dernier né, utilise par exemple la VR pour forcer le joueur à se pencher ou à s’accroupir : il doit ainsi essayer de déterminer la taille et la forme d’un trou dans lequel il doit faire pénétrer des blocs qui lui cachent la vue.  Impossible d’y parvenir en demeurant statique : le corps du joueur doit s’adapter à l’espace virtuel pour passer. Le jeu est développé au sein du collectif Kokoromi, aux côtés d’un certain Phil Fish, célèbre pour le hit indé Fez et pour avoir quitté le monde du jeu vidéo après s’être fâché avec tout le monde. Un groupe qui promeut non seulement le jeu vidéo comme étant une forme d’art à part entière, mais qui professe également des valeurs politiques. Hors de question, par exemple, de porter SUPERHYPERCUBE sur l’Oculus Rift depuis l’annonce du soutien de son créateur à l’ONG pro-Trump Nimble America. À part ça, la liste des jeux, y compris « commerciaux », aux génériques desquels Heather Kelly est créditée est plutôt longue.

Quelques dates

2005. Fondation du collectif Korokomi.
2010. Body Heat, une interface iPhone pour vibrateurs.
2012. Jouer le jeu, exposition à la Gaîté Lyrique, Paris.
2016. SUPERHYPERCUBE, Playstation VR et PC.

Que lire ensuite ?